Taux d’intérêt, moment critique pour les marchés obligataires

Le 06 octobre 2021

Le mois d’octobre reflète bien les projections faites il n’y a pas moins de 3 semaines au sujet de l’inflation de pénurie, puisque, plusieurs hausses de matières premières ont été annoncées comme celles du gaz, de l’électricité et du pétrole.

Et comme nous le savons bien, l’inflation à un impact direct sur les taux d’intérêt donc sur les marchés obligataires.

Dans les 3 zones économiques majeures :

En zone Euro :

L'inflation continue de s'envoler, nous assistons à la plus importante hausse depuis 2008, celle-ci a augmenté de 3,4% la semaine dernière, ce qui a un impact direct sur les prix pour les consommateurs.

Concernant le pétrole : c’est un enchainement de conséquences qui alimente celle-ci. Les investisseurs s’inquiètent face à la pénurie, ce qui les incitent à acheter en masse donc entraine une hausse des prix, qui ne cesse d’alimenter le phénomène d’inflation.

En Amérique :

L’emploi : Cette semaine, les chiffres d’emplois américain auront une importance particulière. En effet, les allocations chômage vont expirer dans plusieurs états du pays. Avec prudence, les prévisions projettent environ 450 000 emplois crées, mais une surprise à la hausse ne serait pas improbable.

Si ces projections se confirment, cela alimenterait directement les attentes de la FED (Réserve Fédérale des États-Unis) et irait dans le sens d’un resserrement de politique monétaire dont la conséquence serait l’augmentation des taux d’intérêt.

D’un point de vue politique : afin d’alimenter le paquet fiscal concernant les infrastructures, il est envisageable que le gouvernement américain augmente son émission de dettes, ce qui contribuera également à une pression à la hausse sur les taux.

Au Japon :

Coup d’œil sur la Japon, un nouveau premier ministre va être élu prochainement, dont le modèle politique semble être dans la continuité de celui actuel. Or, nous observons aujourd’hui la nécessité de mettre en place des mesures audacieuses qui permettraient au pays de sortir de la pandémie et de soutenir son économie.

Face à cette constatation, un budget supplémentaire pourrait être alloué d’ici la fin de l’année dans cette optique, ce qui aurait également des conséquences sur les taux d’intérêts.

 

Nous avons donc à faire à une accumulation d’évènements qui ne seront pas sans conséquences sur les taux d’intérêts. A savoir, nous constatons déjà que les marchés financiers sont très agités.

Au vu des éléments évoqués ci-dessus le marché obligataire est alors à surveiller attentivement.

 

L’environnement économique est en constante évolution, c’est pourquoi l'équipe Wealth A7 se tient informée au quotidien pour vous apporter des solutions en adéquation et en réponse à ces changements.

Wealth A7 est là pour donner vie à vos envies.

Partagez

Article par : Paola COLLALTO

Demande de consultation

32, rue d’Alsace Lorraine 31000 Toulouse

?>

Téléphone : +(33) 5 32 02 81 71 - contact@wealth-A7.com