L’épargne salariale, on y gagne !

Le 12 mars 2021

Nombreux sont ceux qui se voient à un moment donné dans l’année attribuer une prime, sans forcément connaître réellement son origine et ses spécificités.

L’épargne salariale est un sujet régulièrement abordé mais en connaissez-vous réellement le fonctionnement et les caractéristiques ?

Car en effet, il s’agit d’un concept souvent trop méconnu et qui pourtant possède de nombreux atouts aussi attrayants pour les salariés que l’employeur !

Qu’est-ce que l’épargne salariale et sous quelles formes se présente-t-elle ?

Il s’agit d’une forme de rémunération complémentaire mise en place au sein d’une entreprise pour ses salariés, celle-ci regroupe plusieurs dispositifs notamment l’intéressement et la participation qui diffèrent en fonction du nombre de salariés et peuvent être versés sur divers types de supports de plus ou moins long terme.

Mais à quoi fait référence l’intéressement et la participation et en quoi se différencient-ils ?

Il s’agit d’une prime basée sur la production, c’est à dire qu’elle est liée aux résultats ou aux performances de l’établissement.

Au niveau des conditions d’octroi, le seuil de déclenchement est déterminé en amont par le chef d’entreprise et fixé dans un accord d’intéressement.

Ce dispositif est facultatif.

Celle-ci représente une partie du bénéfice de l’entreprise.

Elle est facultative, mais devient obligatoire pour les entreprises de plus de 50 salariés.

à Mise en place :

Ces dispositifs sont établis par voie d'accord entre l'entreprise et les salariés ou leurs représentants.

à Disponibilité des fonds :

Le salarié a deux choix sur du moyen ou plus long terme :

- Soit il décide de loger la somme dans un Plan d’Épargne Salariale, tel qu’un plan Épargne Entreprise (PEE), ou un compartiment collectif (PERE-CO) ou obligatoire (PERE-OB), présents dans le nouveau Plan Épargne Retraite (PER) :  ce qui entrainera un blocage des fonds pendant 5 ans ou jusqu’à la retraite en fonction du support choisi.

- Soit il peut percevoir directement la prime, auquel cas le capital sera fiscalisé au titre de l’impôt sur le revenu + les prélèvements sociaux de 17,2%.

à Avantages :

Celui-ci peut déduire les sommes versées de son bénéfice imposable et il est exonéré de cotisations et forfait social sur celles-ci. De plus, Il s’agit d’un bon outil de fidélisation de ses salariés.

Il bénéficie de la création d’un capital valorisé pour un projet ou son départ à la retraite.

Si il fait le choix de passer la somme sur un compte d’épargne salariale, celle-ci est exonérée d’Impôt sur le Revenu (exonération d’IR) et seul les Prélèvement sociaux devront être supportés.                                                                       

C’est alors un réel outil de motivation.

à Versements :

Le salarié peut librement verser sur son support d’épargne.

Enfin, l’entreprise peut aller plus loin, en complétant les sommes versées volontairement par le salarié dans une limite définie, ce qui se nomme l’abondement.

Avantages fiscaux et sociaux, réels dispositifs de motivation et de fidélisation de ses salariés… En clair, tout est bon à prendre !

Vous souhaitez en savoir plus sur ces dispositifs et optimiser votre fiscalité tout en valorisant vos salariés ? plusieurs stratégies peuvent être mises en place et nous sommes là pour vous accompagner !

Partagez

Article par : PAOLA COLLALTO

Demande de consultation

32, rue d’Alsace Lorraine 31000 Toulouse

?>

Téléphone : +(33) 5 32 02 81 71 - contact@wealth-A7.com