Tic Tac, Tic Tac… Attention, derniers jours avant la disparition définitive du PERP !

Le 15 septembre 2020

En effet, à partir du 1er octobre 2020 le PERP (Plan Epargne Retraite Populaire) laissera définitivement place au PER (Plan Epargne Retraite). Mais quelles différences significatives existent entre ces deux supports ?

Tout comme le PERP, le PER est une solution d’épargne à long terme dont le capital et les intérêts générés sont bloqués jusqu’à la retraite et ne peuvent être utilisés par anticipation que dans des cas bien définis. Le souscripteur, qu’il s’agisse d’un PERP ou d’un PER, bénéficie d’un avantage fiscal lorsqu’il effectue des versements sur son plan d’épargne.

L’un des avantages du PER est la possibilité de pouvoir débloquer les fonds en cas d’acquisition de sa résidence principale, ce qui n’est pas systématiquement possible avec le PERP. Le second avantage du PER réside également dans la possibilité de sortie totale en capital contrairement au PERP où la sortie totale en capital n’est possible que si le montant de la rente est inférieur à 40€. 

Mais concernant la fiscalité, que la sortie se fasse sous forme de capital ou de rentes, le PER est un support moins avantageux que le PERP, pouvant même aller jusqu’à la perte du bénéfice de la défiscalisation. 
    
Fiscalité du PERP : 

•    en cas de sortie en capital, deux possibilités peuvent être envisagées : soit les sommes versées sont imposées au barème de l’IR et dans ce cas le capital versé est re-fiscalisé, soit il est possible d’opter pour le prélèvement forfaitaire libératoire de 7,5% du montant du capital (après abattement de 10%) + 9,1% de prélèvements sociaux soit une imposition totale maximale de 15,85% (généralement plus avantageux !).
•    en cas de sortie sous forme de rentes : les rentes perçues sont imposées au barème de l’IR après abattement de 10% + des prélèvements sociaux en fonction des revenus de 0%, 4,3% ou 9,1%.

Fiscalité du PER : 

•    en cas de sortie en capital : les sommes versées sont également imposées au barème de l’IR donc le capital versé est re-fiscalisé. En plus, les intérêts générés sont imposés au PFU de 30%. Cette taxation est appliquée également en cas de sortie anticipée pour acquisition de sa résidence principale.
•    en cas de sortie sous forme de rentes : Les rentes perçues sont imposées au barème de l’IR après abattement de 10% + 17,2% de prélèvements sociaux sur une fraction seulement (en fonction de l’âge).

Un autre inconvénient du PER est sa fiscalité qui dépend de l’âge du souscripteur lors de son décès. En effet, le PERP ou le PER sont apparentés à des contrats d’assurances-vie. Dans le cadre de l’assurance-vie, la fiscalité est plus avantageuse pour les versements réalisés par le souscripteur avant 70 ans : 

•    Abattement de 152 500€ par couple bénéficiaire.
•    Prélèvements fiscaux de 20% jusqu’à 700 000€.
•    Au-delà de 700 000€, prélèvements fiscaux de 31,5%.

Pour les versements réalisés après 70 ans : 

•    L’abattement appliqué sera de 30 500€ pour l’ensemble des contrats souscrits pour un même bénéficiaire.
•    En fonction du lien de parenté, le bénéficiaire sera taxé aux droits de mutation à titre gratuit.

Pour le PERP, ces mêmes règles sont appliquées ce qui n’est pas le cas pour le PER. En effet pour ce dernier, ce n’est pas l’âge du souscripteur au moment des versements qui est pris en compte pour déterminer la fiscalité appliquée mais son âge au jour de son décès. Ainsi, s’il décède après ses 70 ans, même si les versements ont été réalisés avant cet âge, les sommes seront taxées aux droits de succession et l’abattement sera de 30 500€ seulement.  

Ainsi, outre l’avantage de pouvoir sortir du PER en cas d’achat de sa résidence principale et en capital, le PER est un support moins avantageux que le PERP, notamment en termes de fiscalité. 

Pour conclure, si vous n’avez pas encore ouvert votre PERP, n’hésitez plus tant qu’il est encore temps ! Nos experts Wealth A7 se tiennent à votre disposition pour vous accompagner : votre demande de consultation
 

Partagez

Article par : Eloïse LAUTIER

Demande de consultation

32, rue d’Alsace Lorraine 31000 Toulouse

?>

Téléphone : +(33) 5 32 02 81 71 - contact@wealth-A7.com