"Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme !!!"

Le 03 novembre 2020

Nous pouvons tous en témoigner, l’année 2020 n’aura pas été de toute tranquillité. Et c’est parti pour durer…

À l’heure où la situation sanitaire se dégrade encore, entre couvre-feu et confinement, il faut bien admettre qu’une page s’est tournée : notre modèle économique et nos modes de vie et de consommation ont pris un tournant différent. Il faut en prendre conscience. Et peut-être l’accepter ? 

Finalement, le changement, c’est maintenant ?

•    Un confinement en entraîne un autre :

« Nous sommes en guerre » : le Président MACRON a scandé ces mots le 16 mars 2020. Ce n’était pas une guerre éclair, mais plutôt une drôle de guerre. Après 7 mois de lutte contre le virus, alors que nous rêvions de retrouver un peu de liberté et de sérénité, ce 28 octobre, le gouvernement a lancé le confinement N°2, dans le but de ralentir à nouveau la progression de l’épidémie.
Lors du premier épisode de confinement, les institutions et de nombreux commerces étaient fermés, tout était à l’arrêt, les mesures semblaient alors plus contraignantes qu’aujourd’hui.
Sur cette deuxième phase, les institutions restent ouvertes. Pour ce qui est des commerces, le gouvernement décide de faire le tri : les commerces jugés non essentiels doivent fermer. Les petits commerçants en font les frais et ils dénoncent la concurrence déloyale des grandes surfaces. Le gouvernement maintient sa décision de fermer les commerces indépendants. Résultat : les grandes surfaces devront fermer les rayons non essentiels. C’est officiel : dans les semaines à venir, seuls nos besoins primaires pourront être satisfaits. Manger, travailler, dormir : il ne nous reste que cela. Adieu les loisirs ? Ok, mais pour combien de temps ?

•    La solution pour retrouver notre liberté ?

Un vaccin pour tout résoudre ? Pas si sûr, quoi qu’en pensent certains économistes et financiers…
Plusieurs laboratoires disent être sur le point d’aboutir et de nombreux pays se préparent à acquérir leurs vaccins. Mais ont-ils réellement trouvé la solution miracle ? Un vaccin, oui, mais pour quel virus ?
Les experts s’accordent à dire que le virus de cet automne n’est pas le virus du printemps dernier : tout en se répandant à travers le monde, il a muté.
Le premier virus, agressif et très létal, venait de Chine. Le virus qui a sévi cet été, moins virulent, nous arrivait d’Afrique. La variante à laquelle nous faisons face depuis septembre, arrivée d’Angleterre et des pays scandinaves, a regagné en force et en ténacité, à tel point que les services hospitaliers font face à un afflux massif de patients.
Pour chaque nouvelle variante, il faut un nouveau vaccin. Alors, à quoi bon se faire vacciner si l’on reste sous la menace de la prochaine mutation ? Sera-t-on jamais libérés de la Covid ?

•    Cohabiter avec l’ennemi ?

La Covid et ses dérivées font désormais partie de nos vies. Notre quotidien va donc définitivement changer : on redémarre le système, on intègre les données Covid et on repart de zéro ? C’est donc cela le fameux ‘reset’ qui fera l’objet du forum de Davos ?

•    Alors, demain ?

Nouveau système : nouveau mode de vie.

Finis les virées shopping, les cours de sport, les restos et les réunions de famille ? Finis les réunions au bureau, les voyages d’affaires ? Fini le non-essentiel ? Finis certains métiers ? 
    
C’est un fait, de nombreux secteurs d’activité sont atteints : les restaurateurs, le secteur immobilier, le tourisme… Ce sont des centaines de milliers d’emplois qui vont disparaître… en tout cas, tels que nous les connaissons aujourd’hui !

N’oubliez pas,  comme le disait Lavoisier : Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme !!!

Tout est question d’équilibre : si certains secteurs souffrent, d’autres se développent avec la création de nouveaux services à la personne par exemple. Quand certains secteurs ne peuvent plus fonctionner dans un nouvel environnement, ils se réinventent : c’est ainsi que se sont développées la robotique, l’intelligence artificielle, la blockchain et tant d’autres technologies disruptives !

Et c’est dans ces secteurs qu’il va falloir investir !
Investir ses capitaux car c’est tout un nouveau pan de l’économie qui va se développer et générer de la richesse.
S’investir soi-même, par le biais de la formation, car il faut se transformer aussi : ce sont ces entreprises qui vont créer de l’emploi et ceux dont les emplois auront disparu devront s’adapter pour répondre aux besoins nouveaux d’entreprises nouvelles pour prétendre y faire leur place. 

Certains - ceux que l’on dira trop inflexibles, trop ancrés dans le système passé, ceux qui ne pourront pas et ceux qui ne voudront pas changer - resteront-ils sur le bord de la route ? Certainement, comme lors de toute révolution. Et peut-être alors nous expliquera-t-on que Benoit Hamon, conseillé par l’économiste T. Piketty, était visionnaire lorsqu’il parlait du revenu universel en 2016 pour procurer à chacun un revenu minimal de subsistance pour faire partie du système. Ce qui semblait irréaliste hier, pourrait devenir inéluctable demain.

•    Et vous, qu’allez-vous faire ?

Le changement n’est pas une étape facile. Pour beaucoup, cela tient même plutôt d’une épreuve.

Cela peut aussi être vécu comme un challenge, une opportunité. Il faut positiver !

Le développement de l’intelligence artificielle va considérablement révolutionner tous les secteurs d’activités. Le confinement de nos enfants, petits et grands, a exacerbé l’importance de développer un système éducatif robuste, agile et moderne. La Covid nous a encore plus sensibilisés aux défis de la préservation de l’environnement. Et faut-il le mentionner : la santé s’est révélée être le secteur clé pour toute nation qui veut protéger sa population.

Technologie, éducation, environnement, santé : autant de secteurs à fort potentiel de développement qui vont créer de l’emploi et de la valeur.

Quant à vous, gardez à l’esprit que la création, le développement et l’optimisation de votre patrimoine vous aideront pour appréhender confortablement le nouveau modèle dans lequel nous allons désormais évoluer. 
Investir sur les fonds thématiques évoqués ci-dessus (santé, intelligence artificielle, éducation, environnement…) en adéquation avec le modèle économique de demain, et soigneusement sélectionnés, peut déjà être un bon moyen d’avancer l’esprit tranquille.

La force de WEALTH A7, c’est d’apprendre des expériences passées, de nous nourrir du présent et d’anticiper vos lendemains. Nous vous proposerons des solutions soigneusement étudiées et un accompagnement de long terme. Etre à vos côtés quand vous avez besoin de nous fait partie de nos priorités. De cela nous sommes certains : nous sommes là pour vous guider et vous aider à préparer les jours, les mois et les années d’après.

Dans un monde qui bouge, WEALTH A7 toujours à vos côtés pour donner vie à vos envies !

Demandez votre consultation en ligne : https://www.wealth-a7.com/fr/demande-de-consultation/

Partagez

Article par : Etienne KAJOIN

Demande de consultation

32, rue d’Alsace Lorraine 31000 Toulouse

?>

Téléphone : +(33) 5 32 02 81 71 - contact@wealth-A7.com