Retour de l’inflation : réalité ou spéculation ?

Le 30 mars 2021

Alors que nous traversons une crise sanitaire sans précédent au cours du 21ème siècle, certains indicateurs tendent à nous faire penser qu’une possible inflation pourrait se déclencher sur les mois à venir.

Mais finalement, qu’est-ce que l’inflation et quelles sont ses conséquences ?

L’inflation est une augmentation généralisée des prix des biens et des services. Les conséquences principales de l’inflation sont une dépréciation de la valeur de la monnaie et une perte du pouvoir d’achat puisque, du fait de l’augmentation des prix, un euro permettra d’acheter moins de biens qu’auparavant.

Aussi, qui dit inflation, dit augmentation des taux d’intérêts ! Cette conséquence ne serait pas sans impact pour nos États qui ont recours à de nombreux emprunts pour compenser leurs dettes qui ne cessent de s’accroître depuis le début de cette pandémie. Actuellement, les taux d’emprunt sont proches de zéro, voir même négatifs, ce qui veut dire que lorsqu’un État emprunte, cela ne lui coûte quasiment rien. Au contraire, si les taux d’emprunt venaient à ré-augmenter, emprunter deviendrait plus cher ce qui serait problématique pour les États actuellement en situation de surendettement.

Quels sont les indicateurs qui alertent aujourd’hui les économistes d’une inflation à venir ?

Depuis plusieurs mois, une forte hausse du cours des matières premières est observée ainsi qu’une distorsion des chaînes d’approvisionnement et plus récemment le blocage du canal de Suez, trois facteurs qui auront sans nul doute un impact dans les 3 à 6 mois à venir sur l’inflation. C’est d’ailleurs ces facteurs qui ont été pris en considération par la Banque Centrale Européenne pour ajuster les prévisions de l’inflation sur 2021 et 2022 qui serait respectivement d’1,5% et 1,2% sur ces deux années.

De plus, le comportement économique de la Chine qui tend à se refermer sur elle-même est également un facteur en faveur de la hausse de l’inflation car depuis l’expansion de la mondialisation et l’entrée de ce pays dans l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce), cette nouvelle puissance économique avait notamment eu jusqu’ici le pouvoir de tirer à la baisse le prix des biens.

Cependant, d’autres critères permettent de relativiser cette hausse de l’inflation et laissent à penser que celle-ci ne devrait pas être durable, ni trop importante, notamment la politique monétaire qui est aujourd’hui de bien meilleure qualité et qui permet d’être en capacité de mesurer et contrôler cette inflation.

Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations ainsi que les conseils avisés de notre équipe de conseillers en gestion de patrimoine, nous vous invitons à faire votre demande consultation !

Wealth A7, à vos côtés pour donner vie à vos envies !

Partagez

Article par : Eloïse LAUTIER

Demande de consultation

32, rue d’Alsace Lorraine 31000 Toulouse

?>

Téléphone : +(33) 5 32 02 81 71 - contact@wealth-A7.com