Les certitudes d’hier ne seront plus les évidences de demain !

Le 07 avril 2020

Dans le milieu des années 1980, Michael Porter, économiste américain, a mis en avant, à travers ses ouvrages et ses analyses, les principes de l’avantage concurrentiel.

Pour synthétiser sa pensée, disons que selon lui, une entreprise peut avoir un avantage concurrentiel grâce à 2 points de différentiation :

1.    Par les coûts de l’offre : cela se produit lorsque, que pour une offre similaire, une entreprise a un coût de production inférieur (donc une marge supérieure) à ses concurrents et cela de façon durable,
2.    Par l’unicité de l’offre : dès lors qu’une entreprise présente une offre aux attributs uniques qui lui donne une position de quasi-monopole qui lui permet de déterminer librement son prix (prenons en exemples Apple, Google, Microsoft etc…).

Le 2ème point repose principalement aujourd’hui sur la puissance publique et ses décisions stratégiques en matière de souveraineté et d’indépendance nationale. Il suffit de regarder comment l’administration Trump a torpillé l’ascension de Huawei en interdisant aux entreprises américaines de commercer avec le géant chinois, privant ainsi ce dernier des technologies de Google. Mais nous n’allons pas faire de politique ici.

Chez Wealth A7, nous nous sommes surtout intéressés à étudier le 1er point concernant les coûts.

Jusqu’à récemment, beaucoup ont accepté le principe qui consiste à dire qu’il vaut mieux importer des tomates d’un pays lointain car elles bénéficient d’un climat adéquat pour la production. L’intérêt n’est bien évidemment pas d’avoir sur votre table des légumes qui ont poussé au soleil… L’objectif est bien moins noble : la production étant pléthorique dans ces conditions et le volume faisant baisser les prix, l’acheteur bénéficie de prix plus attractifs. On choisit donc dans ce système d’importer un produit lointain plutôt que de le produire localement, et ce, pour des raisons de profitabilité. Mais à quel coût pour l’environnement connaissant l’impact carbone colossal du transport aérien, maritime, terrestre ?

Ce principe régit le commerce mondial depuis des décennies mais il a montré ses limites durant la crise sanitaire du Covid-19. Avec des échanges freinés voire stoppés, des marchandises qui circulent moins et moins vite, l’interdépendance des Etats a fait peser sur les populations le risque de pénurie. Et si jusque-là on passait outre un aspect fondamental de ce système de production et de consommation - le coût de l’empreinte carbone sur la planète liée à ces échanges - aujourd’hui on constate d’une part que l’on ne peut négliger son impact, d’autre part que l’on peut fonctionner différemment.

Chez Wealth A7, nous sommes convaincus que dorénavant l’impact carbone sera un élément primordial dans toute perspective de développement d’une entreprise. Il sera dans l’ADN des entreprises de demain. Cet impact sera quantifié, scoré et surtout communiqué et dans une société désireuse d’éthique, la e-réputation sera le vecteur de la croissance d’une entreprise analysée et surveillée par l’ensemble de la population.

Cela va considérablement changer la donne du commerce mondial. Les certitudes d’hier ne seront plus les évidences de demain.

Consciente de cela depuis des années, Wealth A7 à Toulouse remet complétement en question les théories de Porter qui n’ont jamais pris en compte le coût de l’empreinte carbone. De telles théories sont révolues. Un modèle qui néglige totalement le coût de l’empreinte carbone est obsolète.

C’est pour cela que Wealth A7 s’est entourée de plusieurs sociétés de gestion qui sélectionnent en stock-picking, avec une analyse société par société, les entreprises qui sont ancrées dans cette démarche ESG voire même ISR, de façon à composer des fonds qui seront en parfaite adéquation avec l’économie de demain.

Encore une fois dans ce monde qui bouge, les experts financiers et patrimoniaux du cabinet Wealth A7 seront toujours à vos côtés pour donner vie à vos envies.

En avant pour la nouvelle économie avec plus d’éthique et de valeurs !

Partagez

Article par : Etienne KAJOIN

Demande de consultation

32, rue d’Alsace Lorraine 31000 Toulouse

?>

Téléphone : +(33) 5 32 02 81 71 - contact@wealth-A7.com