Conditions d’obtention de prêts immobiliers : 2020…Pas bien, 2021…Bien !

Le 19 janvier 2021

Après un nombre record de prêts accordés en 2019, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) avait pris la décision de durcir les conditions d’obtention de prêts pour l’année 2020 notamment dans le but de limiter les risques de surendettement des foyers les plus modestes et d’éviter ainsi les impayés.

Aussi, même si les conditions générales d’octroi d’un prêt, soit un endettement maximal de 33% et une durée d’emprunt maximale de 25 ans, n’ont pas été modifiées à proprement parler, ces règles ont été appliquées à la lettre durant cette année 2020, ne laissant aucun moyen de contournement.

La conséquence : de nombreux prêts ont été refusés, notamment aux primo-accédants, alors que leur taux d’endettement dépassé de façon infinitésimale les 33%.

Face au nombre important de dossiers refusés et dans ce contexte de crise sanitaire, un assouplissement des conditions d’obtention de prêts a été voté pour 2021. Alors qu’en est-il à présent ?

 

 

Malgré ces nouvelles dispositions, les banques resteront extrêmement vigilantes quant au reste à vivre des emprunteurs, leur gestion de compte et le montant de leur épargne. L’assouplissement des ces conditions ne doit pas conduire à un surendettement des ménages français.

Vous avez un projet immobilier établi ou en cours de réflexion ? N’hésitez plus à faire votre demande de consultation sur notre site. Nos experts patrimoniaux sauront vous conseiller et vous accompagner dans la mise en place de celui-ci !

Wealth A7, toujours à vos côtés pour donner vie à vos envies !

Partagez

Article par : Eloïse LAUTIER

Demande de consultation

32, rue d’Alsace Lorraine 31000 Toulouse

?>

Téléphone : +(33) 5 32 02 81 71 - contact@wealth-A7.com